Crèche de la Girafe

 

227, rue du Vieux-Pont-de-Sèvres 

Le site se caractérise par une densité de bâtiments existants et à venir qui répondent à une logique d’empilement, de terrassements et d’inclinaisons. Pour s’intégrer dans cette logique urbaine, le bâtiment C1 est composé de trois strates superposées sur un principe de gradins qui s’évanouissent côté sud, dans le paysage de la place Georges Besse. L'ensemble des façades et des unités d’éveil est donc largement vitré côté sud, équipé de casquettes solaires pour une bioclimatique optimale. Les unités d’éveil bénéficient à chaque étage d’une généreuse terrasse. Vue depuis les tours adjacentes, une véritable 5ème façade est dégagée dans une séquence régulière de terrasses habitées. A l’échelle du Trapèze, le gabarit du bâtiment se fond avec celui de sa voisine : la Passerelle Constant Lemaître. Et comme elle, le projet fait le lien entre le niveau de la dalle du quartier du Vieux Pont de Sèvres et le nouveau quartier.

Côté rue du Vieux Pont de Sèvres, un grand porche d’entrée, couvert par le dernier niveau en porte-à-faux, s’ouvre généreusement sur la rue et la place, comme si l’espace public pénétrait sous le bâtiment. Et puis une girafe de 18 m passe par là, à travers le bâtiment, pour venir tranquillement brouter la strate arborée à sa portée. La girafe devient l’étendard de l’édifice, une attraction qui exprime le monde de la petite enfance, visible de tous les points de vue environnants. On passe entre ses jambes pour entrer dans le bâtiment. Plus loin, une oursonne polaire tente de grimper à l’étage supérieur, tandis qu’une famille de coccinelles escalade la façade depuis la place pour pénétrer dans le patio. L’architecture bascule alors vers la narration. Le bâtiment change de statut et devient une géographie, un relief paysagé.

Par leur propriété plastique, leur aspect amical, ces objets ont une propension à venir habiter nos rêves. Ces éléments ludiques et oniriques font glisser un peu de fantastique dans le quotidien de la ville, pour immiscer un peu de poésie dans nos vies.

----------

SHON : 1 459 m²
Crèche de 60 berceaux et structure multi-accueil de 20 berceaux

----------

Type de projet : Équipement
État du projet : Livré
Date de livraison : 2012
Architectes coordinateurs : Christian Devillers
Architecte - Maître d’œuvre : Hondelatte et Laporte
Maîtrise d’ouvrage : SPL Val de Seine Aménagement
Secteur : Trapèze ouest

Haut