Ecole Primaire du Numérique

 

32, rue Yves-Kermen, angle rue Heinrich 

Situé dans une parcelle triangulaire “satellite” de la ZAC Rive de Seine, le nouveau groupe scolaire s’inscrit dans un contexte urbain contrasté. Ménageant une transition entre les tissus urbains, le bâtiment dessine une ligne d’horizon crénelée qui développe différents profils le long des rues qui le bordent. Cette forme composite trouve une homogénéité dans le traitement des façades en bardage aluminium anodisé, qui offre une dominante de surfaces finement striées aux reflets métallisés, où les nuances de coloration créent un effet de patchwork coloré. Les rez-de-chaussée vitrés créent un rapport urbain à l’échelle du quartier, tout en protégeant les enfants des regards extérieurs. L’organisation générale du groupe scolaire définit un bâtiment compact, aux entrées évidentes et aux circulations claires. L’école maternelle bénéficie d’une cour généreuse en patio et les élémentaires d’une cour qui se développe sur une terrasse en L, toutes deux idéalement orientées au sud et protégées du voisinage. Le groupe scolaire dégage deux placettes urbaines en triangle, dont la plus grande bénéficie au quartier comme au collège en vis-à-vis. Le gymnase situé en proue sur l’angle ouest de la parcelle possède un double accès depuis le groupe scolaire et depuis l’espace public. Il établit un signal urbain à l’échelle du grand paysage.

Par ailleurs, des arbres millénaires Ginkgo vont être replantés dans la cour.

L’école possède 18 classes dont 2 modulables, 2 centres de loisirs sans hébergement autonome qui accueillent les enfants de l’école maternelle et primaire, un restaurant scolaire, un logement de fonction, un gymnase et salle d’évènement accessible au public en dehors des horaires scolaires. On y trouve également un média pôle et des écrans qui peuvent être positionnés vers les façades, un espace de citoyenneté, et cloison flexible. C’est une école full LED, un studio d’enregistrement web/radio.

L’école a un jardin pédagogique de 188m². Sur 70% de la surface, par semis manuel, à partir de fragments de Sedum spécifiquement sélectionnés. Les fragments de Sedum sont des boutures non racinées semées à la volée sur le substrat en mélange de 5 espèces en moyenne, à raison de 150 g/m² minimum.

Sur 30% de la surface, par plantation de micro mottes de Sedum à raison de 16 sujets /m².

L’entreprise veillera à une mise en œuvre conforme aux préconisations du fournisseur.

Les plantes utilisées seront principalement du genre Sedum.

-----

Type de projet
Équipement
État du projet
Livré
Date de livraison
2017
Architectes coordinateurs
Patrick Chavannes/Thierry Laverne
Architecte - Maître d’œuvre
Muoto architectes
Maîtrise d’ouvrage
SPL Val de Seine Aménagement
Secteur
Trapèze est

Haut