Équipements et services publics

Un nouvel accès privilégié au quartier du Pont de Sèvres en construction à l'angle des rues Yves Kermen et Vieux Pont de Sèvres

23/11/2020

Dans le cadre de la convention ANRU signée en 2008 entre la ville de Boulogne-Billancourt ainsi que ses partenaires et l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, des travaux ambitieux ont été réalisés au sein du quartier du Pont de Sèvres. Le but principal de ces travaux d’aménagement structurants était de désenclaver le quartier du Pont de Sèvres en créant d’une part de nouvelles liaisons piétonnes, notamment vers le quartier du Trapèze et d’autre part en créant une nouvelle dynamique commerciale et de services sur la dalle afin d’en faire un lieu de polarité pour les piétons.

La création de l’escalier rue Yves Kermen incarne la dernière pierre de ces travaux conséquents destinés à ouvrir le quartier du Pont de Sèvres sur le Trapèze et à insuffler de nouveaux flux piétons vers la ligne 9 du métro et vers la future gare du Grand Paris Express.

L’escalier et l’ascenseur urbain rueYves Kermen, viennent parfaire les nouvelles dynamiques piétonnes lancées par l’ouverture au public du nouveau Passage commercial du Vieux Pont de Sèvres en Septembre 2020 et la rénovation en cours du Passage Aquitaine.

L’escalier Yves-Kermen sera la 5ème percée depuis la rue du Vieux Pont de Sèvres et donc depuis le Trapèze vers la dalle située 6m plus haut. Grâce à ce nouvel aménagement, le quartier du Pont de Sèvres sera décloisonné en offrant une liaison à ciel ouvert et accessible à tous.  Cette liaison douce vient renforcer le lien avec le nouveau quartier du Trapèze.

S’intégrant dans un existant hétéroclite, l’idée est d’unifier les différents aménagements réalisés à l’échelle du quartier par l’emploi des mêmes matériaux que ceux utilisés pour « la montée » ou pour l’escalier reliant l’avenue Général Leclerc au droit de la station de métro « Billancourt » et la place haute. Les matériaux utilisés sont sobres, contemporains et pérennes. Ils viendront s’inscrire dans la continuité des travaux réalisés au niveau de la place haute, des réhabilitations des tours City Lights dirigées par Dominique Perrault, de la réhabilitation de l’espace forum, et de la restructuration des passages Aquitaine et Pont de Sèvres.

Le projet

L’aménagement projette la création d’un escalier urbain reliant la rue du Vieux Pont de Sèvres au Mail des Provinces, situé six mètres plus haut, la création d’un ascenseur urbain vitré et d’un massif planté rue Yves Kermen. Les éléments en béton préfabriqués sont remplacés par une serrurerie à barreaudage qui accompagne la montée de l’escalier permettant d’alléger la façade et d’ouvrir visuellement l’escalier et le quartier depuis la rue. L’ascenseur est quant à lui implanté dans le massif planté créé sur la rue Yves Kermen. Cette volumétrie associée au choix des matériaux permet donc de créer un véritable signal depuis la rue et de consolider la volonté d’ouvrir le quartier sur son environnement.

Les matériaux utilisés
En accord avec les travaux de rénovation menés sur l’ensemble du quartier, l’objectif est de lui donner une dimension contemporaine et une unité. Le béton gris souris est un matériau résolument contemporain et très résistant qui s’intègre parfaitement dans l’environnement bâti du projet. En outre, le mail des provinces étant réalisé avec ce matériau, il permet d’insérer harmonieusement l’escalier dans l’existant.

Serrurerie et éléments de finition en métal laqué
Les éléments de serrurerie créés s’inscrivent en continuité de ceux réalisés lors des différentes opérations de restructuration et de rénovation du quartier du Pont de Sèvres. L’utilisation du même détail permet de renforcer l’unité et l’identité données au quartier. Les éléments de serrurerie à barreaudage permettent d’accentuer les porosités et les ouvertures visuelles créées depuis et vers le quartier.

Luminaires bandeaux LED
Les luminaires sont totalement intégrés aux éléments du projet, ce qui donne un caractère contemporain à l’ouvrage et permet une finition optimale. L’implantation des luminaires permet à la fois de respecter les exigences réglementaires en terme d’éclairement des espaces extérieurs et de créer une ambiance lumineuse sécurisante. De fait, l’escalier est également repérable la nuit.

Traitement des espaces libres
Les aménagements paysagers se situent rue Yves Kermen, et reprennent exactement l’emplacement du massif planté existant. Les essences plantées sont essentiellement des couvre-sols tapissants. La floraison des couvre-sols est à dominante blanche apportant un point de lumière. Les massifs arbustifs en fond sont caractérisés par des couleurs.  

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

à découvrir aussi

Haut