l'île Seguin

ILE SEGUIN : DE L'ÎLE INDUSTRIELLE À L'ÎLE CRÉATIVE, NUMÉRIQUE ET DURABLE

Crédit photo : Ph. Guignard - Val de Seine Aménagement, 2017

Joyau de la "vallée de la culture", ce site emblématique de 11,5 hectares est porteur à la fois d'une mémoire collective et d'un imaginaire fort, lié à son histoire industrielle et à une situation géographique exceptionnelle. Profitant d'un projet d'aménagement de très grande envergure, elle accueillera des projets à vocation internationale dédiés à la culture et aux arts.

UNE ILE CRÉATIVE, NUMÉRIQUE ET DURABLE

L’activité culturelle sur l’île sera repartie en plusieurs pôles.

Sur la pointe aval, la Seine Musicale à rayonnement international, portée par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine dans le cadre d’un partenariat public-privé a été inaugurée en 2017. Elle fait vivre toutes les musiques au coeur d'un écrin architectural réalisé par Jean de Gastines et Shigeru Ban.

Crédit photo : A. Olszak - Val de Seine Aménagement, 2018

La pointe amont sera dédiée à l'art et la culture : un grand pôle culturel et artistique verra le jour à l'horizon 2021. Porté par le groupe immobilier Emerige et son associé AOG, ce pôle culturel comprendra un centre d'art pluridisciplinaire, un multiplexe de cinémas, et un hôtel tourné vers la création contemporaine. La conception du centre d'art (5 600 m²) et du multiplexe de 8 salles, desservie par une galerie donnant sur la Seine, a été confiée au trio catalan de RCR Architectes, créateurs du Musée Soulages à Rodez, et à l'agence française Calq .

Associés au paysagiste Michel Desvigne qui a notamment réalisé les jardins provisoires de l'île Seguin qui ont permis, en 2010, au public d'accéder à nouveau à l'île pour la première fois depuis plus d'un siècle.

Lot S17 : le pôle culturel et artistique

Un cinéma multiplexe de 1 500 places géré par Gaumont Pathé,  Le 18 mai 2017, la Commission départementale d’aménagement cinématographique  (CDACI) a donné son accord au promoteur Emerige et aux cinémas Gaumont Pathé pour réaliser ce multiplexe de dernière génération sur l’ile Seguin.

Un centre d'art (5 600 m²) qui accueillera dans un premier temps la collection de Laurent Dumas, ainsi que la collection d'art Renault. Des collabarotations sont envisagées avec la Fondation Giacometti et la Fondation Grandur pour l'Art.

La fondation d'art contemporain© Baumschlager Eberle Architectes - RCR arquitectes Crédits images - Berga&Gonzalez - image non contractuelle

Lot S18 : l'hôtel tourné vers la création

A l'extrêmité de la pointe amont sera construit un hôtel arty 4 étoiles+, par l'agence d'architecture autrichienne Baumschlager Eberle, comprenant des salles de réceptions ouvrant sur une terrasse en bords de Seine, ainsi qu’un restaurant et un spa situés en attique du bâtiment.

Vue depuis l'île Saint Germain avec l'hotêl Arty en premier plan © Baumschlager Eberle Architectes - RCR arquitectes Crédits images - Berga&Gonzalez - image non contractuelle

Le cinéma multiplexe. Crédit photo : Calq architecture

 Lot S16 : bureaux et activités

La programmation du lot S16 se développera sur une surface de plancher totale de 16 500 m² répartis en :

  • 16.000 m² à destination de bureaux,
  • 500 m² à destination de locaux d’activité et/ou commerce à dominante culturelle.

Au regard de l’imbrication physique du lot S16 avec les deux autres lots S17 et S18 de la pointe amont, et de la nécessité d’assurer une parfaite cohérence et complémentarité des programmes culturels de cette pointe, c’est l’opérateur Emerige qui a été sélectionné pour réaliser le lot S16 et le bâtiment a été conçu par l’agence RCR Arquitectes.

Les trois permis de construire étant définitifs, la signature des actes de vente des lots S16 - S17 et S18 est intervenue le 21 décembre 2018.

La phase chantier commencera avec les travaux de terrassement de la pointe amont au printemps 2019, suivis des travaux de gros œuvre à compter de décembre 2019.

L’ouverture au public de la pointe amont est prévue pour fin 2022.

 

UN TERRITOIRE TRÈS BIEN DESSERVI : A L'HORIZON 2025, L'ÎLE SEGUIN SE TROUVERA AU COEUR D'UN PÔLE D'ECHANGES MULTIMODAL DE DERNIÈRE GÉNÉRATION

L’île bénéficie aujourd’hui d’une desserte performante tant routière qu’en transports en commun (métro, tramway, 16 lignes de bus…) la reliant rapidement au cœur de Paris, à la Défense et aux aéroports. Deux parkings publics (1 200 places) accueillent les visiteurs de l’île. Un troisième parking public de 600 places ouvrira à l'horizon 2020 sur le quartier du pont de Sèvres.

Depuis le 23 janvier 2017, la nouvelle passerelle sud permet aux piétons et personnes à mobilité réduite (grâce à un ascenseur) de rejoindre le T2 Brimborion via le parvis de la Seine Musicale.

L’ambition du projet de l’île Seguin a également permis de confirmer le développement de nouveaux transports :

  • La station du métro de la ligne 15 du Grand Paris express dès 2025 située au pont de Sèvres. A cet horizon cette ligne sera en correspondance avec la ligne 14 qui mettra Orly à 24 minutes de temps de trajet, Roissy - Charles de Gaulle à 46 minutes, puis ce serra La Défense qui serra accessible en 8 minutes.
  • Dans le cadre de son plan de développement de transports par cables, la Région Île-de-France a lancé via le STIF (Syndicat des Transports d'Île-de-France) une étude sur une forme de téléphérique qui permettrait de désengorger la RN118 et d'assurer une desserte plus fluide. ​
  • Le nouveau pont Seibert, trait d'union entre Meudon et l'île Seguin, assurera l'accessibilité du site aux piétons et aux circulations douces depuis la station Brimborion du T2. Il accueillera également le Bus à haut niveau de service (BHNS) qui transportera les voyageurs depuis la rive gauche de la Seine côté Meudon (station Brimborion) jusqu'à la place Marcel Sembat, ligne 9 du métro. Il participera également à la défense incendie de l'Ile Seguin.

Le nouveau pont Seibert - horizon 2022. Crédit photo : AEI, RCR Arcquitectes, Ingérop

Dans l'attente de la mise en service de ces projets, le réseau de bus de proximité est adapté aux nouveaux besoins de déplacement. Depuis 2017, la ligne 389 est prolongée à l'Hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt et la nouvelle ligne 260 assure la liaison entre le Trapèze, le pôle d'échange du pont de Sèvres et le pont de Saint-Cloud au nord, mais également vers Issy-les-Moulineaux avec des correspondances avec le T2, le RER C à Issy-Val de Seine et la ligne 8 à Balard. Ces 2 lignes de bus assurent conjointement une desserte du site toutes les 7 minutes.

Dans le cadre de la reconquête des berges de Seine, la ville de Boulogne-Billancourt mène une reflexion sur la mise en valeur d'un atout majeur qui forge aussi l'identité de la ville : le fleuve. L'île Seguin, par son rayonnement international, mérite une desserte par voie fluviale comme ce type de liaison existe dans de nombreuses capitales européennes comme Londres. Le développement d'un tel système métropolitain de navettes fluviales est devenu une nécessité désormais ancrée dans les esprits.

 

ILE SEGUIN : LES ATOUTS DU 3E POLE D’AFFAIRES D’ILE DE FRANCE

L’île Seguin bénéficie des atouts d’un territoire particulièrement dynamique : l’opération Île Seguin-Rives de Seine, Boulogne-Billancourt – 118 164 habitants, 13 500 entreprises – la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest et le Grand Paris.

Le haut potentiel d’attractivité de Boulogne-Billancourt pour des entreprises numériques et créatives rejaillira sur les activités économiques de l’île où 112 000 m² de bureaux sont prévus (8 000 créations d’emplois), complétant les 164 553 m² de bureaux déjà occupés sur le Trapèze affichant un taux de remplissage actuel de 91% des surfaces réalisées.

 

LE PAVILLON

Le Pavillon sur l’île Seguin est un lieu d’exposition ouvert à tous, dédié à l’histoire, au présent et à l’avenir de ce site exceptionnel situé dans les méandres de la Seine à Boulogne-Billancourt.

A travers une grande fresque chronologique, agrémentée de films, photos, maquettes, le Pavillon propose une visite unique de l’île Seguin, du Trapèze et du quartier du Pont de Sèvres. Le Pavillon est le résultat d'un travail important de médiation entre la ville de Boulogne-Billancourt, la SPL Val de Seine Aménagement, Renault, Renault Histoire, et les associations d'anciens salariés (AMETIS, ATRIS).

Depuis son ouverture en septembre 2012, le Pavillon a accueilli plus de 61 000 visiteurs.

Crédit photo : T. Gueyenet - Val de Seine Aménagement, 2017

Haut