Les acteurs

 

La ville de Boulogne-Billancourt a défini le programme des constructions, des espaces publics et des équipements de proximité et fixé les principes de qualité architecturale et environnementale des opérations immobilières. Elle finance une part significative du coût d’aménagement et d’équipement des terrains et mobilise le concours des autres collectivités, en particulier celui du Conseil Général des Hauts-de-Seine, qui a accepté d’apporter une contribution importante à sa réalisation. Elle détermine le programme des équipements publics.

Représentants et statuts : 

  • M. Pierre-Christophe Baguet - maire
  • Mme. Béatrice Belliard - maire-adjointe
  • Mme. Christine Bruneau - maire-adjointe
  • Mme. Elisabeth de Maistre - conseillère municipale
  • M. Pierre Gaborit - conseiller municipale
  • M. Pascal Louap - maire-adjoint
  • M. Gauthier Mougin - maire-adjoint - PDG SPL 

 

L’Établissement public territorial Grand Paris Seine Ouest (EPT GPSO) assure la gestion des espaces publics dans le cadre de l’opération Ile Seguin – Rives de Seine.

Grand Paris Seine Ouest regroupe huit communes : Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-La-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves et Ville-d'Avray.

Suite au transfert de la compétence "aménagement" en application de la loi NOTRe du 7 aout 2015, relative à la nouvelle organisation territoriale de république, GPSO s'est substituée à la Ville le 1er janvier 2018.

Représentant et statut : 

  • M. Denis Larghero - Conseiller territorial

 


 
Pierre-Christophe Baguet
Maire de Boulogne-Billancourt
Président de l'EPT Grand Paris Seine Ouest
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'opérateur

La SPL Val de Seine Aménagement est l'aménageur de l'opération Île Seguin-Rives de Seine (74 hectares) sur le site historique des anciennes usines Renault à Boulogne-Billancourt. Cette opération couvre les secteurs de l'Ile Seguin et du Trapèze. Elle porte  également sur la rénovation urbaine du quartier du Pont de Sèvres, en partenariat, notamment, avec l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU). La SPL Val de Seine Aménagement réalise les espaces publics (voiries, parcs, circulations douces...) et les équipements de proximité (crèches, écoles, médiathèque...) au fur et à mesure de l'avancement des programmes réalisés par les promoteurs qui ont acquis les terrains auprès de Renault. La SPL coordonne l'ensemble des intervenants sur la ZAC (concessionnaires, promoteurs...). Enfin, propriétaire des terrains de l'Ile Seguin, la SPL en assure le développement  et en commercialise les charges foncières.

La Ville a confié la réalisation de l'opération Seguin Rives de Seine à la SAEM Val de Seine Aménagement transformée en Société Publique Locale (SPL) depuis le 1er octobre 2015. 

Représentants et statuts : 

  • M. Gauthier Mougin - Président directeur général
  • Mme. Françoise Guilbert - Directeur général délégué
.
.
 
 
Gauthier Mougin
Président directeur général

les autres actionnaires

 

 

Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine participe au financement des équipements de la ZAC ainsi qu'au projet de rénovation urbaine du quartier du Pont de Sèvres. Il a également fait réaliser, dans le cadre d'un Partenariat Public Privé (PPP,)  la Seine Musicale, le grand équipement culturel sur la pointe aval de l'Ile Seguin.

Représentants et statuts : 

  • M. Patrick Devedjian - Président
  • Mme. Marie-Laure Godin - Vice-présidente

 

les censeurs

  • Caisse des dépôts et consignations : M. Grégoire Charbaut - représentant
  • Caisse d'Epargne Ile-de-France : Mme. Nathalie Szczepanski - représentant

 


 

LES AUTRES PARTENAIRES DE L'OPÉRATION

Le Conseil régional d’Île-de-France, l’État, avec notamment l'ANRU et la Direction départementale de l’Équipement, le Syndicat des transports d’Île-de-France, le Port Autonome de Paris, Voies navigables de France, les bailleurs sociaux, dont Paris Habitat (propriétaire des logements sociaux du quartier du Pont de Sèvres), la Société du Grand Paris...

 

le propriétaire historique

Renault, en tant que propriétaire historique, est responsable de la dépollution des terrains de son ancien site industriel dans le cadre d'arrêtés prefectoraux  qui fixent les seuils de dépollution à atteindre en fonction des usages futurs des terrains. Par ailleurs, lors de la réalisation par la SPL d'équipements de proximité (crèche, équipements scolaires...). Renault doit réaliser des Études quantitatives des risques sanitaires (EQRS) pour adapter les terrains à l'accueil de ces équipements sensibles.

Haut