Marc Barani

01/24/2018

Le 25 juin, Marc Barani, concepteur du pont Renault qui relie l’île Seguin au Trapèze, a reçu le Grand Prix national de l’architecture des mains de la Ministre de la Culture, Aurélie Filipetti. Ce prix, plus haute distinction nationale dans ce domaine, récompense un architecte ou une agence pour l’ensemble de son œuvre.

La conception originale de l’architecture défendue par Marc Barani est ainsi pleinement reconnue. Cet architecte français s’est fait connaître par ses programmes atypiques parmi lesquels on peut citer, en plus du pont Renault, l’extension du cimetière de Saint-Pancrace à Roquebrune, le pont Eric Tabarly à Nantes ou encore le Pôle multimodal du tramway de l’agglomération niçoise.

Inauguré en 2008, le pont Renault symbolise le renouveau de l’île Seguin jusqu’alors inaccessible au public. L’île est à nouveau connectée à Boulogne-Billancourt et elle retrouve une véritable place au sein de son territoire.

Le défi architectural de cet ouvrage était d’enjamber la Seine mais également la route départementale en respectant à la fois un gabarit routier et un gabarit naval. Aucun point d’appui ne devait reposer dans la Seine et le pont devait être le plus fin et le plus élancé possible. Le résultat du travail de Barani avec le cabinet d’ingénierie Sectec TPI est un ouvrage discret et présent, aérien, léger et charpenté, une courbe continue d’une extrémité à l’autre de l’ouvrage.

Retrouvez ci-dessous une vidéo retraçant différentes étapes de la fabrication du pont et sa pose le 1er mai 2007 :

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Haut